Au moins 29 migrants sont morts dans un naufrage près des côtes égyptiennes.

Au moins 29 migrants sont morts et 150 ont été secourus, mercredi 21 septembre, à la suite du naufrage d’un navire en Méditerranée près des côtes égyptiennes, selon deux responsables du ministère de la santé égyptien. Les opérations de sauvetage sont toujours en cours.

Cinq personnes ont par ailleurs été blessées, a fait savoir le porte-parole du ministère de la santé, Khaled Megahed. L’embarcation de migrants s’est échouée près de Rosette, dans le nord de l’Egypte, selon des responsables de la police. Parmi les victimes figurent des migrants « égyptiens, soudanais, et d’autres nationalités africaines que nous ne pouvons pas encore déterminer », a ajouté un responsable du ministère.

Selon le Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés, au moins 3 100 personnes sont mortes ou disparues en mer Méditerranée, en 2016, en tentant de gagner l’Europe. Une véritable flottille militaire et humanitaire patrouille cette année au large de la Libye pour secourir les migrants, qui partent dans des conditions tellement précaires que certains ne survivent pas moins d’une journée de mer en raison des émanations de carburant, de l’hypothermie et de la déshydratation, sans compter les naufrages.

Des centaines de gilets de sauvetage ont rappelé aux Londoniens la crise des migrants

(Photo: Action Aid UK)

Toute la journée du 15 septembre, les Londoniens se sont demandés ce que faisaient tous ces gilets de sauvetage échoués sur les bords de la Tamise. On a appris le lendemain qu’ils faisaient en fait partie d’une installation. Ces gilets de sauvetage, placé à Vauxhall représentent chacune des victimes de la crise des réfugiés. Le but est d’interpeller les Londoniens qui prennent ce chemin tous les matins.

Organisée par les associations britanniques Action Aid et du Secours Islamique, cette installation arrive un an après la mort du petit Aylan Kurdi, qui avait choqué le monde entier, et anticipe de quelques jours la marche “Refugees Welcome Here“ qui aura lieu à Londres le 17 septembre. Espérons que ce dispositif permette d’attirer l’attention de tous les Londoniens sur cette crise et fasse venir du monde à la marche.

 

Girish Menon, le directeur d’Action Aid au Royaume-Uni a déclaré au sujet de l’installation  :

“Nous voulons rappeler à tout le monde qu’il n’est pas normal de fermer les yeux sur cette crise. Personne ne devrait être obligé de prendre autant de risques. Mettre sa famille dans un petit canot de sauvetage, ou mettre son destin entre les mains de passeurs véreux.”

Ce n’est pas la première fois que des gilets de sauvetage sont utilisés pour mobiliser l’opinion publique.

L’artiste chinois Ai Weiwei a créé des installations avec ces gilets un peu partout dans le monde, au Palais du Belvédère à Vienne comme au Konzerthaus de Berlin.

Le gilet de sauvetage est donc devenu synonyme d’une prise de conscience croissante de cette crise.

Espérons que l’action menée par Action Aid réussisse au moins à mobiliser les Londoniens.

 

Un bateau sombre sur le lac Léman : sept naufragés en gilet de sauvetage.

enfiler un gilet de sauvetage
Le skipper a alors ordonné à ses six passagers d’enfiler un gilet de sauvetage puis de se jeter à l’eau

 » Dimanche vers 18 h large d’Ouchy, Isabelle était en train de bronzer et de discuter quand, soudainement, de l’eau s’est inflitrée dans le bateau. En 10 à 15 mn, le niveau est monté très vite»,

Le skipper a alors ordonné à ses six passagers d’enfiler un gilet de sauvetage puis de se jeter à l’eau: «On voyait bien qu’il n’y avait plus rien à faire»,

Par chance, un couple de plaisanciers se trouvaient dans les parages, de retour d’une virée sur le lac. Leur regard a été attiré par des taches oranges au loin: «On a fait demi-tour et on a vu qu’on nous faisait des signes. C’étaient des adultes avec leurs gilets et des affaires qui flottaient.»

A ce moment-là, le bateau avait déjà totalement sombré et les rescapés étaient dans l’eau depuis un bon quart d’heure.

En attendant les secours, avisés de justesse avant le naufrage, le couple a pris les choses en main. Il a hissé à son bord le papa d’Isabelle, un homme âgé de 80 ans qui ne sait pas nager, avant de prendre en charge deux autres personnes.

Puis la Société de sauvetage d’Ouchy, arrivée entre temps, a pris le relais.

 

Pluie – inondation : les 8 bons comportements à adopter

Campagne pluie-inondation

Chaque année, les 15 départements de l’arc méditerranéens connaissent des épisodes de pluies intenses pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forte concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.Le ministère a mis en place une campagne de sensibilisation des populations aux phénomènes et aux bons comportements à adopter en cas de pluies méditerranéennes intenses.

► 15 départements de l’arc méditerranéen concernés

  1. Alpes-de-Haute-Provence,
  2. Alpes Maritimes,
  3. Ardèche,
  4. Aveyron,
  5. Aude,
  6. Bouches-du-Rhône,
  7. Corse-du-Sud,
  8. Haute-Corse,
  9. Drôme,
  10. Gard,
  11. Hérault,
  12. Lozère,
  13. Pyrénées-Orientales,
  14. Var,
  15. Vaucluse.

L’objectif de cette campagne est d’expliquer les conditions des épisodes méditerranéens, leurs conséquences en termes de précipitations, de ruissellement et d’inondation, ainsi que les dispositifs de vigilance et les comportements individuels qui sauvent.

Continuer la lecture de Pluie – inondation : les 8 bons comportements à adopter

Garonne : naufrage d’un bateau victime du mascaret.

Vendredi soir à Portets, au sud de Bordeaux, un bateau a chaviré sur la Garonne sans doute victime du mascaret.

Selon un autre marin présent amarré juste à côté et cité par Sud-Ouest, les deux hommes ont voulu pomper l’eau qui se trouvait à bord. Mais ils n’ont pas eu le temps.

Leur embarcation aurait été littéralement emportée par le courant du mascaret; elle se serait retrouvée à la verticale sur l’arrière du bateau du témoin et aurait ensuite plongé sous son bateau. Le père et son fils étaient à l’intèrieur..

ils se sont retrouvés prisonniers sans aucun moyen de s’en sortir.

Le corps de l’un des deux occupants, un homme de 60 ans, a été retrouvé ce samedi; son fils est toujours porté disparu. Les victimes sont originaires de Charente-Maritime.

Continuer la lecture de Garonne : naufrage d’un bateau victime du mascaret.