« New Century Global Center » la plus grande fausse mer du monde.

Des vagues artificielles soulèvent les foules d’estivants avant de se briser sur une plage de béton, sur fond de palmiers: sous le toit du « plus grand bâtiment du monde »,  très loin de l’océan.

 

Le « New Century Global Center » est devenu en trois ans un monument de Chengdu, capitale de la province du Sichuan et métropole emblématique de l’ébouriffant essor économique du sud-ouest de la Chine.

Cet imposant parallélépipède, de 100 mètres de haut, pour une base de 500 mètres de long et 400 mètres de large, est présenté comme « le plus grand bâtiment du monde d’un seul tenant », avec une surface totale de 1,76 million de m2, quand à Washington le Pentagone en offre 600.000.

Cet édifice démesuré, où le visiteur perd aisément son chemin, abrite des centaines de boutiques, de restaurants, de bureaux, des cinémas et une patinoire, ainsi qu’un gigantesque espace aux allures de caverne occupé par un parc aquatique, sous les voûtes d’une armature métallique si haute qu’elle en devient un ciel artificiel.

Dans un immense bassin, des vagues se succèdent, actionnées par une puissante machinerie, avant de s’échouer sur une fausse plage de béton couleur sable longue de 400 mètres, entourée de stands de restauration et de plantes luxuriantes: un air de station balnéaire, à 1.000 km des côtes les plus proches.

Continuer la lecture de « New Century Global Center » la plus grande fausse mer du monde.

Ma collection de gilets et brassières de sauvetage.

j’ai commencé cette collection en 1994 par des gilets de sauvetage militaires de la seconde guerre mondiale .

j’ai continué en recupèrant des gilets de marine marchande puis de plaisance reformé .

 

Elle survit 38 heures dans la mer de Chine sans gilet de sauvetage

Une touriste chinoise assure avoir passé 38 heures dans la mer de Chine après être tombée de son bateau de croisière.

Cette femme, âgée de 32 ans, dont les médias chinois ne citent que le prénom «Fan», voyageait pour cinq jours sur un paquebot de la compagnie Royal Caribbean entre Shanghaï et le Japon.

Mercredi soir, raconte le South China Morning Post, elle est appuyée contre le bastinguage lorsqu’elle bascule par-dessus bord. Selon les gardes-côtes, sa chute est équivalente à 7 étages d’un immeuble. La jeune femme explique aux médias avoir appelé à l’aide, sans que personne ne l’entende. Elle assure avoir ensuite nagé pour s’éloigner du sillage des gros bateaux.
Continuer la lecture de Elle survit 38 heures dans la mer de Chine sans gilet de sauvetage

Un accident de jet-ski coûte la vie au père de famille, l’enfant est grièvement blessé

Un vacancier nord-irlandais qui séjournait en famille a trouvé la mort, ce matin, au guidon de son  jet-ski. Pour des raisons qui font désormais l’objet d’une enquête de gendarmerie.

Dans l’accident, Michael, 3 ans et demi, le fils de la victime, a été sérieusement blessé et évacué vers l’hôpital Pasteur II.

La drame s’est déroulé près de Saint-Jean-Cap-Ferrat, dans les Alpes-Maritimes. Le scooter des mers, piloté par le père, a percuté à vive allure une digue, un accident qui a été fatal pour le touriste.

Son enfant a quant à lui été grièvement blessé. Il a vite été pris en charge par le dispositif de secours mis en place, dont une vingtaine de sapeurs-pompiers, plusieurs véhicules, deux SMUR et la navette maritime du SDIS 06.

L’engin a été mis sous scellé par la brigade de gendarmerie. L’identité de la victime n’a pas encore pu être déterminée.

Une enquête est en cours pour comprendre pourquoi ce jet-ski naviguait à une vitesse aussi élevée à cet endroit, et comment il a pu percuter la digue qui est pourtant bien visible.

Mississippi, le sud des États-Unis, frappés par des inondations spectaculaires.

Les secours sont à pied d’œuvre, samedi 13 août, dans la Louisiane et le Mississippi, au sud des États-Unis, frappés par des inondations spectaculaires et« sans précédent », selon les autorités américaines.

« Nous avons des niveaux records d’inondation le long des rivières et des ruisseaux », a affirmé John Bel Edwards, gouverneur démocrate de la Louisiane, en conférence de presse, demandant aux personnes qui ont été avisées d’évacuer la zone. L’état d’urgence avait été déclaré dans l’Etat dès vendredi, en raison des fortes pluies attendues pendant plusieurs jours encore.

« Nous connaissons l’une des pires tempêtes que nous n’avons jamais eue, avec des crues soudaines », a renchéri Layton Ricks, président de la paroisse de Livingston dans les environs de Bâton Rouge, au côté du gouverneur en conférence de presse. En tout, plus d’un millier de résidents ont été déplacés.

7 500 personnes privées d’électricité

Plusieurs médias américains font état de trois morts en Louisiane. Ainsi CNN, citant la directrice des services d’urgences locaux, JoAnne Moreau, affirme qu’un homme de 68 ans s’est noyé à près de 25 kilomètres de Bâton Rouge (sud-est) et un autre est mort en tombant dans un fossé, emporté par les eaux.

Un troisième homme est décédé, vendredi, également en Louisiane, a par ailleurs confirmé à CNN un responsable des pompiers de l’Etat.

Les principales routes autour de Bâton Rouge se trouvent sous les eaux et des habitants, pris au piège et réfugiés sur leur toit ou dans un arbre, ou encore bloqués dans leurs véhicules embourbés, ont été secourus. Quelque 7 500 personnes étaient privées d’électricité vendredi soir, selon les autorités locales.

Ces inondations interviennent au moment où une grande vague de chaleur doublée d’un très fort taux d’humidité touche une partie des États-Unis, notamment sa côte nord-est pendant tout le week-end. À New York et Philadelphie, deux agglomérations qui à elles seules comptent une dizaine de millions d’habitants, cette combinaison devrait faire grimper les températures ressenties jusqu’à 43 degrés Celsius, ont mis en garde les météorologues.